Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Jon Bosak à propos de UBL

Répondez à cet article.

Lors de XML Europe, Jon Bosak, le "père de XML" a confessé "oui, j'ai des visions" en expliquant comment il avait espéré que XML pourrait aider à "sauver le monde" en étendant le champ d'action du commerce international grâce à un abaissement du coût des transactions.

Par Simon St.Laurent, xmlhack - traduit par Eric van der Vlist, Dyomedea ( vdv@dyomedea.com). Par , xmlhack - traduit par Eric van der Vlist, Dyomedea ( vdv@dyomedea.com).
jeudi 22 mai 2003

Notant que "l'agenda social de SGML a toujours concerné le contrôle du contenu par son créateur" suivant un principe de neutralité par rapport aux éditeurs de logiciels, aux plates-formes et aux langages de développement, Jon Bosak souhaite reprendre cet agenda et l'appliquer dans un contexte beaucoup plus large.

Alors que documents et données sont souvent considérés comme appartenant à des domaines différents, Jon Bosak remarque que les deux vont de pair. Les documents sont cruciaux non seulement pour l'échange d'informations électroniques, mais également comme un moyen unique pour conserver une implication humaine dans ces échanges. Sa vision concerne donc aussi bien l'impact de ces changements sur les structures humaines que sur les architectures techniques.

Jon Bosak note que bien que l'intégration globale soit un thème récurrent dans les messages marketing de sociétés commercialisant des services informatiques ou réseau, la réalité est bien différente. Si les sociétés concernées cherchent à utiliser des transactions EDI dont le coût de revient est plus faible que les transactions classiques, le coût de mise en oeuvre initiale est important et exclut de nombreux participants potentiels.

Le fossé entre le rêve promu par les messages marketing et la réalité est difficile à combler, mais Jon Bosak voit en XML un composant clé pour cela. Il suggère de remplacer l' EDI traditionnel par une architecture bâtie sur des standards gratuits à tous les niveaux:

  • transport (Internet)
  • architecture orientée document - XML
  • jeu de balises pour le commerce électronique - UBL
  • infrastructure pour le commerce électronique - ebXML
  • format bureautique standard - OpenOffice
  • logiciels open source

Jon Bosak décrit la combinaison de logiciels open source et de standards ouverts comme étant critique pour la faisabilité de ce projet : "l' open source pourrait bien être le moyen de faire décoller tout ceci et d'ouvrir la voie à des applications commerciales".

Jon Bosak a listé plusieurs points clés de ebXML concernant les développements open source, notamment l'exemption d'un brevet IBM concernant les accords entre partenaires (trading partner agreements) résultat de l'implication de l' UN/CEFACT et d' OASIS dans le développement de cette spécification. Combinée avec le vocabulaire (également sans royalties) UBL l'infrastructure ebXML permet aux développeurs de créer des systèmes de commerce électronique standards sans se soucier des problèmes de propriété intellectuelle. Certains outils, tels que freebxml, sont déjà disponibles.

Ces systèmes à faible coût permettront à de petites entreprises de rejoindre les réseaux de commerce électronique globaux et de bénéficier de la réduction du coût des transactions en évitant les investissements initiaux de l'EDI. Jon Bosak espère qu'un réseau de commerce global plus ouvert signifiera un monde plus équitable, étendant ainsi les valeurs de l'agenda social de SGML.

Autres articles:

Copyright 2003, Simon St.Laurent (auteur) et Eric van der Vlist (traducteur).


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org