Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Semantic Web: contenu avec référenceS!

Répondez à cet article.

Faire que le contenu du Web soit machine understandable, plutôt que simplement machine presentable comme aujourd'hui, est une nécessité pour ne pas faire crouler moteurs de recherche et e-business sous la quantité croissante des informations du Web.

Extrait de VendrEDI, la lettre mensuelle gratuite de Claude Chiaramonti, qui contribue au passage de l'EDI traditionnel (Edifact et RVA) à XML sur Internet. Pour s'abonner : courrier.vendredi@worldnet.fr
lundi 2 avril 2001

" Automation, integration and reuse of data across various applications ", tel est en conséquence l'objectif du Web Sémantique (Semantic Web) utilisant RDF (Resource Description Framework) que le W3C entend développer. Et la Commission Européenne d'emboîter le pas en lançant une nouvelle " ligne d'action " : " Semantic Web Technologies ".

Automatiser, intégrer et réutiliser entre applications, cela ressemble furieusement à la définition de l'EDI ! Étonnant, non ?

Certes, depuis les temps anciens où l'EDI était à tort considéré comme la solution miracle, sont apparus OO, UML, XML, XHTML, XSLT etc. et tous ces nouveaux outils renvoient l'EDI traditionnel au temps des dinosaures ! Sauf peut-être concernant la sémantique, le sens attribué à chaque donnée, que ces nouveaux outils auront sans doute autant de mal à maîtriser que les " Edifactors " antEDIluviens.

Étant en XML, RDF pourra sûrement résoudre les problèmes d'interopérabilité des formats pour l'automatisation. Le format de la sémantique elle-même sera saisi par RDF grâce à des metadata OO organisées en " Resources, Properties, Statements " etc.

Très bien ! Mais ces " Properties " seront définies librement dans autant de URI-URL à créer par chacun et il n'est pas prévu d'imposer une référence de contenu commune.

Conclusion : pour qu'un tel " bottom up " facilite réellement la recherche et l'échange automatisé d'informations ayant bien le sens attendu, il faudra que des réseaux de Properties fédèrent le sens de leur contenu par affinité contextuelle et convergent vers quelques " directories " homogènes, se référant si besoin au BSR. Des EDI " bottom up " de proximité, à la place du " directory " unique " top down " d'Edifact s'imposant à tous, même à ceux n'ayant pas l'intention de communiquer!

Autres articles:

Copyright 2001, Claude Chiaramonti, EDItorialiste de VendrEDI.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org