Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Le W3C doit mettre de l'ordre dans la boîte à outils.

Répondez à cet article.

Le W3C XML Schema, très attendu pour remplacer les DTD, a du mal à convaincre et la nouvelle version de XSLT a suscité une pétition!

Extrait de VendrEDI, la lettre mensuelle gratuite de Claude Chiaramonti, qui contribue au passage de l'EDI traditionnel (Edifact et RVA) à XML sur Internet. Pour s'abonner : courrier.vendredi@worldnet.fr
vendredi 16 mars 2001

Certains jugent la proposition de recommandation W3C XML Schema trop compliquée et en proposent des versions simplifiées : Relax à l'ISO, Common XML, Minimal XML ou TREX proposé par un des auteurs de XML 1.0 à Oasis ! D'autres trouvent que le XSchema du W3C manque de modèle mathématique et en proposent un : MSL (Model Schema Language) !

Cette contestation de W3C XML Schema est d'autant plus préoccupante qu'en dépend la cohérence d'autres outils XML comme XSLT, XQuery ou XPath . Des spécifications homogènes et transversales à tous ces outils XML manquent parfois. Par exemple :

  • le chevauchement entre XSLT et XQuery fait désordre et XQuery aurait dû être conçu comme une extension de XSLT ;
  • XPath n'étant pas en XML, nécessite une API de type SAX (Simple API for XML) et il en est de même pour XPointer ;
  • le RDDL (Resource Directory Description Language) est une tentative de réponse à la confusion non résolue par le W3C sur les " namespaces " ;
  • la nouvelle version XSLT (transformation) comporte un nouvel élément xsl: script qui a suscité une pétition, car, entre autres, il peut laisser croire que XSLT privilégie Java alors que XSLT est neutre, comme XML, qui supporte aussi bien C++ ou Python, comme le montre Pyxie (outils pour XML en langage Python).

Le W3C doit parvenir à surmonter cette confusion, sinon XML tardera à être l'outil universel prolongeant l'ASCII et Unicode qu'il se promettait d'être ! XML nécessite une boîte à outils cohérente, et simple à utiliser, où chaque outil complète les autres ! C'est la première condition pour que le marché s'empare de XML et que les produits l'utilisant fleurissent, à l'instar de ceux proposés par Microsoft, Ariba, IBM etc.

Ensuite on considérera le résultat d'ebXML ou les propositions BPMI (Business Process Management Initiative) !

Autres articles:

Copyright 2001, Claude Chiaramonti, EDItorialiste de VendrEDI.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org