Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


ebXML rallie SOAP : XML panthéon oecuménique !

Répondez à cet article.

SOAP (Simple Object Access Protocol) dans sa dernière version remplit désormais les spécifications du groupe " Transport Routing & Packaging " d'ebXML.

Extrait de VendrEDI, la lettre mensuelle gratuite de Claude Chiaramonti, qui contribue au passage de l'EDI traditionnel (Edifact et RVA) à XML sur Internet. Pour s'abonner : courrier.vendredi@worldnet.fr
vendredi 2 mars 2001

Quelques travaux d'ajustement entre les deux approches devraient être achevés rapidement.

Microsoft, IBM et autres, ayant déposé SOAP au W3C, marquent ainsi un point, puisque SOAP, devenu très vite un standard " de facto ", reçoit la bénédiction d'ebXML. Mais Sun, pour qui Oasis et ebXML (initiative de 18 mois commune à Oasis et au monde Edifact) sont le moyen de mutualiser sa lutte contre l'hégémonie de Microsoft, pourrait prétendre que c'est SOAP qui s'est rallié à ebXML !

En fait, avec XML, personne ne peut plus jouer " propriétaire ", et les partenaires de Microsoft sont en même temps associés à Oasis et ebXML, d'où la convergence et la complémentarité entre une offre du marché qui s'impose et une démarche plus théorique qui vérifie que la solution du marché est bien conforme aux spécifications génériques.

Cela a déjà été le cas avec UDDI (Universal Description, Discovery and Integration), la proposition de Microsoft, Ariba et autres, de pages jaunes du commerce électronique, qui a aussi très vite acquis le statut de standard de facto. Le groupe " Registry & Repository " d'ebXML l'a reconnu tout en affirmant que son propos était plus large !

Après ebXML se terminant en mai prochain, Oasis maintiendra seul cet oecuménisme sur ces couches de " contenant ". Quant au " contenu " sémantique XML, le groupe " Business process & Core components " d'ebXML a produit des spécifications.

Après la fin d'ebXML, c'est le monde Edifact qui sera candidat à la maintenance de ces spécifications en espérant y intégrer l'acquis des répertoires Edifact (TDID). Et le rapprochement Edifact et AnsiX12 (standard EDI US n'ayant pas rejoint Edifact) pour définir cette sémantique XML devrait aboutir à ce qu'elle soit, elle aussi, oecuménique.

Si c'est le cas, XML sera vraiment le panthéon du contenant et du contenu de l'échange électronique de données !

Copyright 2001, Claude Chiaramonti, EDItorialiste de VendrEDI.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org