Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


XPointer scindée en quatre

Répondez à cet article.

Maintes fois retardée la spécification W3C  XPointer a été scindée en quatre parties dont un XPointer Framework et trois and tarée applications (schemes) - xmlns(), element(), et xpointer(), qui passent tous sauf le dernier d'entre eux en "Dernier Appel".

Par Simon St.Laurent, xmlhack - traduit par Eric van der Vlist, Dyomedea (vdv@dyomedea.com).
mercredi 17 juillet 2002

Les nouvelles versions semblent prendre en compte la résistance à l'encontre des versions précédentes et suivre les grandes lignes de "fragments basés sur des schemes" préconisés par le document IETF "A generic fragment identifier syntax for URI references". Au lieu de créer une spécification volumineuse avec deux niveaux de conformités, la nouvelle approche introduit un cadre (framework) pour créer des schemes qui définit également des pointeurs courts (auparavant appelés "bare names") qui agissent comme les ancres HTML. Les trois autres documents définissent des applications permettant de déclarer des espaces de noms, identifier des séquences (comme /1/2/3/4) et utiliser la syntaxe XPointer complète en utilisant l'application XPpointer.

Il faut également noter que ces spécifications supportent explicitement des identifiants définis par W3C XML Schema en plus de ceux identifier par les DTDs, notamment pour les pointeurs courts et l'application element().

Ron Daniel, un des éditeurs de ces spécifications, note:

    "Tous ces documents sont des versions de "Dernier Appel" à l'exception du scheme xpointer(). C'est une version de travail et le problème de l'égalité des points est le principal problème que nous devons résoudre avant de l'avancer en "Dernier Appel"."

Autres articles:

Copyright 2002, Simon St.Laurent (auteur) et Eric van der Vlist (traducteur).


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org