Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Version de travail XML 1.1

Répondez à cet article.

Le W3C a annoncé la première version de travail de XML 1.1. Ce nouveau document a été publié pour répondre au cahier des charges 'Blueberry' publié plus tôt cette année et très controversé.

Par Leigh Dodds, xmlhack - traduit par Eric van der Vlist, Dyomedea (vdv@dyomedea.com).
mardi 18 décembre 2001

La publication du cahier des charges Blueberry avait suscité un débat intense cet été. Il était destiné à supprimer quelques unes des limitations auxquelles sont soumis les utilisateurs souhaitant produire des documents natifs en étendant les caractères utilisables dans les noms; l'autorisation du caractère NEL en tant que caractère de fin de ligne était également prévue pour rendre la vie plus facile aux utilisateurs de mainframe IBM.

Le débat avait fait rage entre ceux qui considéraient que Blueberry n'offrait que peu de bénéfices et ceux qui pensaient que le support complet d'Unicode est indispensable pour une internationalisation complète. Nombreux étaient également ceux qui ont exprimé le souhait de voir les modifications intégrer des changements plus substantiels.

La version de travail XML 1.1 est essentiellement une liste de modifications à apporter à la recommandation XML 1.0. Un nouveau numéro de version est utilisé plutôt que de créer une "troisième édition" parce que les modifications modifient la définition des documents "bien formés". Tout caractère Unicode qui n'est pas explicitement interdit est maintenant autorisé pour former un nom, ouvrant la porte à des noms de balise curieux et merveilleux.

L'annonce de cette publication sur XML-DEV a du faire face à la dérision de la part de certains, Rick Jelliffe invitant à tout juste l'ignorer:

    "Je vois que XML 1.1 est sortie, et elle est tellement stupide qu'elle en est drôle. Ma recommandation est que nous ayons tous une bonne crise de rire et que nous l'oubliions."

    "En autorisant n'importe quel caractère dans des noms, cela veut dire que nous pouvons avoir des documents XML 1.1 bien formés que la seule ouverture avec un éditeur de texte (y compris un éditeur gérant l'encodage choisi) peut corrompre et rendre mal formés: si les gens utilisent des caractères dans les noms qui peuvent être séparés par une insertion automatique de retour à la ligne. Un langage de balisage pour lequel on conseille de ne jamais ouvrir une entité avec un éditeur de texte? Quel progrès!"

Michael Kay a exprimé sa déception que XML 1.1 n'incluent pas les espaces de noms dans la spécification de XML:

    "...puisque toutes les autres spécifications importantes telles que InfoSet et XPath ne fonctionnent maintenant plus qu'avec des documents conformes aux espaces de noms [NdT: conforme aux espaces de noms ne signifie pas "utilisant des espaces de noms" mais uniquement "n'utilisant pas les deux points autrement que comme définit par dans les noms"], il semble plutôt inutile d'introduire un XML 1.1 qui non seulement continue à permettre des documents non conformes aux espaces de noms, mais également (d'après ce que je vois) conserve le timide "s'il vous plait n'utilisez pas les deux points" de XML 1.0 deuxième édition."

Ces commentaires montrent que les critiques à propos de l'utilité de XML 1.1, et en particulier de son champ limité, sont toujours vives. Il semble certain que le débat sera long.

Autres articles:

Copyright 2001, Leigh Dodds (auteur) et Eric van der Vlist (traducteur).


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org