Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


XSLT et XQuery: une différence de culture.

Répondez à cet article.

Mike Kay de Software AG, a donné lors du quatrième Forum XML, une comparaison entre XSLT et XQuery où il conclut que la différence principale entre les deux langages est une différence de culture et de perspective mais également que XQuery, plus ambitieux dans ses objectifs, donnerait lieu à des optimisations plus complexes.

Eric van der Vlist, Dyomedea (vdv@dyomedea.com).
mercredi 21 novembre 2001

Mike KayAprès une introduction rappelant les raisons du succès de XML et XSLT, Mike Kay montra plus de similarités que de différences entre XSLT et XQuery:

Comme l'était SQL, XQuery et XSLT sont tout deux des langages déclaratifs de haut niveau basés sur des modèles de données abstraits, ils sont standards et définis en terme d'opérations simples pouvant être combinées (notion de "closure"). Contrairement à SQL, il gèrent tous deux des structures hiérarchiques et le format sous jacent (XML) est entièrement défini.

Leurs différences principales sont que tandis que XSLT est un langage de transformation obéissant à un modèle de transformation de documents, XQuery est un langage d'interrogation avec un modèle de stockage central et Mike Kay y voit une différence culturelle entre applications "orientées données" et applications "orientées documents":

    "Quand deux mondes traditionnels, un monde qui aurait été traditionnellement mené par le département business et un autre monde qui aurait été traditionnellement mené par le département marketing doivent se rencontrer au sein d'un site Web unique, cela a donné un choc culturel plus autant que technique."

Ces différences de perspectives ont donné lieu à quelques différences significative entre les deux langages, notamment dans leurs relations avec XPath: XSLT utilise XPath comme un "sous langage" isolé dans des attributs de sa syntaxe XML alors que XQuery est construit comme un sur ensemble de XPath qu'il englobe purement et simplement.

Mike Kay a également prédit que, l'orientation de XQuery se portant sur de larges jeux de données XML, des optimisations complexes seraient nécessaires et que ces optimisations pousseraient XQuery hors du champ des développeurs individuels qui ont publiés des implémentations XSLT  open source et conduit à considérer XSLT comme une technologie gratuite.

Affirmant qu'il ne pourrait pas se lancer dans le développement d'une implémentation de XQuery en tant que loisir comme il l'a fait pour le processeur XSLT  Saxon, Mike Kay a conclu qu'il pourrait y avoir une meilleure acceptation d'implémentations commerciales de XQuery optimisées pour s'exécuter sur des jeux de données XML volumineux.

Autres articles:

Copyright 2001, Eric van der Vlist.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org