Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Nouveau parseur Javascript et TinyXSL

Répondez à cet article.

Cyril Jandia a annoncé un parseur Javascript (ECMAScript) pour un sous-ensemble de XML (ESPX) et "TinyXSL", un "mini-langage" ressemblant à XSLT et assurant des transformations simples sur des navigateurs supportant ECMAScript mais manquant de support XML/XSLT.

Eric van der Vlist, Dyomedea (vdv@dyomedea.com).
mercredi 31 janvier 2001

Bien que l'annonce ait été faite sur la liste sml-dev, ESPX supporte un sous-ensemble de XML plus large que Minimal-XML qui inclut les attributs, les contenus mixtes, les commentaires et les sections CDATA. Les principales restrictions par rapport à XML 1.0 concernent donc les déclarations de type de document (internes et externes) qui sont ignorées. Les espaces de noms ne sont pas supportés non plus et l'API s'inspire de DOM sans y être conforme.

ESPX apparaît donc être une tentative pour aller le plus loin possible dans l'écriture d'un parseur robuste écrit entièrement en Javascript et pouvant être utilisé comme substitut pour des applications XML exécutées sur des navigateurs ne supportant pas XML.

TinyXSL reprend la même idée pour l'appliquer aux transformations. TinyXSL qui ne cherche pas à être un sous-ensemble de XSLT a choisi des noms d'éléments différents de ceux utilisés par XSLT pour éviter toute confusion entre les deux langages.

TinyXSL ne s'appuie pas sur des expressions XPath mais directement sur l'API ESPX, ce qui permet d'écrire des instructions telles que:

<txsl:when
test="self.attributes[`@xml:lang`]==`fr-FR`">

Une démonstration est disponible sur la page ESPX de Cyril Jandia.

Cyril Jandia qui reconnaît quelques problèmes de performances:

    "...pour des documents de plus de 36 kb, vous devez savoir que les durées de parsing et de construction de l'arbre que je constate ne sont pas acceptables (plus de 2 secondes)."

fait de l'optimisation sa priorité numéro 1 sur ses plans de développement --suivie par les espaces de noms, une version similaire à SAX et des améliorations pour TinyXSL.

Autres articles:

Copyright 2001, Eric van der Vlist.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org