Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Deux propositions pour documenter les feuilles de style XSLT.

Répondez à cet article.

Après de nombreux échanges déclenchés par un message de Thorbjørn Ravn sur XSL-LIST, deux contributions récentes de Norman Walsh et Dave Pawson donnent des suggestions pour documenter des feuilles de style XSLT à la manière de Javadoc.

Par Eric van der Vlist, Dyomedea (vdv@dyomedea.com).
mercredi 12 juillet 2000

L' "essai grossier dans cette direction" fait par Norman Walsh pour documenter ses feuilles de style XSLT pour DocBook est comparable au mécanisme Javadoc qui extrait la documentation des sources Java si ce n'est que cette documentation est elle même formalisée en XML et non sous forme de commentaires pour pouvoir être extraite par des transformations XSLT.

Les éléments de plus haut niveau (sous l'élément document xsl:stylesheet) appartenant à d'autres espaces de noms sont ignorés par les processeurs XSLT ainsi que le stipule le chapitre 2.2 de la recommandation XSLT :

    "De plus, l'élément xsl:stylesheet peut contenir n'importe quel élement qui n'appartiennent pas à l'espace de noms XSLT, pourvu que le nom complet de l'élément ait une URI d'espace de noms non nulle. La présence de tels éléments ne doit pas changer le comportement des éléments et fonctions XSLT définis dans ce document; il ne serait pas permis, par exemple pour un tel élément de spécifier que xsl:apply-templates doive utiliser d'autres règles pour résoudre des conflits. Un processeur XSLT est donc toujours libre d'ignorer ces éléments et doit les ignorer sans émettre d'erreur s'il ne connaît pas l'URI d'espace de noms."

Norman Walsh met à profit cette fonctionnalité pour ajouter des éléments d'un espace de noms défini pour cet usage pour documenter ses feuilles de style en gardant la documentation dans la feuille de style elle même sous une forme qui permette son extraction par une autre transformation XSLT pour la présenter sous une forme lisible.

Dave Pawson partant de cette idée a défini un nouveau vocabulaire (en utilisant deux espaces de noms) pour inclure la documentation et la logique dans des fichiers source qui peuvent être transformés en feuilles de style XSLT d'une part et en documentation d'autre part.

Bien que ce nouveau format ne puisse pas être directement utilisé comme feuille de style, ce procédé permet une meilleure imbrication de la documentation dans la logique de la feuille de style puisque l'approche de Norman Walsh ne permet d'inclure de la documentation que dans des éléments de haut niveau.

Dave Pawson note que son format permet également d'ajouter des fonctionnalités lors de la transformation en feuille de style, comme notamment le compilateur de boucles XSLT récemment proposé par Oliver Becker.

Copyright 2000, Eric van der Vlist.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org