Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Edd Dumbill à propos de XTech 2005

Répondez à cet article.

XTech 2005 se présente comme "la première conférence européenne pour développeurs et décideurs travaillant avec XML et les technologies du Web, réunissant les mondes du développement Web, de l'Open Source, du Web Sémantique et des standards ouverts". Son président, Edd Dumbill, répond à nos questions à propos de cette conférence connue jusqu'à présent sous le nom de XML Europe.

Eric van der Vlist, Dyomedea (vdv@dyomedea.com).
mercredi 22 décembre 2004

[Version originale de cet entretien (en anglais)]

vdV: XTech était connue sous le nom de "XML Europe", pourquoi changer de nom?

Edd: L'utilisation de XML s'est répandue au delà des sujets qui forment sa base traditionnelle, et nous avons voulu que la conférence le montre. Au delà de XML, XTech 2005 couvrira le développement Web, le Web Sémantique et bien plus. XML a toujours été plus que ses technologies de base, mais nous avons pensé que le fait que "XML" figure dans le nom de la conférence écartait certaines personnes qui pensaient que la conférence n'était pas pour eux. Les deux nouveaux thèmes, "butineurs" (Browser Technology) et "données ouvertes" (Open Data) ne sont pas à strictement parler des sujets XML du tout.

vdV: Dans le nouveau nom (XTech), il n'y a aucune mention de l'Europe. Est-ce que la conférence n'est plus (ou moins) européenne?

Edd: Pas du tout! Mais pourquoi l'Europe devrait elle être un cas particulier? Même lorsque nous étions XML Europe, nous avons toujours eu bon nombre d'orateurs et de participants nord américains. Je ne vois pas de changement à ce niveau.

vdV: Après une période où tous les évènements, produits et sociétés cherchaient à caser le mot "XML" dans leur nom, les mêmes évènements sont maintenant en train d'enlever les références à XML de leur nom. Comment analysez-vous cette tendance?

Edd: C'est une preuve du succès de XML. Quand XML a commencé à être plus connu, tout le monde l'a interprété comme une bonne chose et l'a utilisé comme un signe dans leur nom. Maintenant que XML est une condition de base pour de nombreuses applications, XML n'a plus rien de remarquable.

vdV: Comment comparer les douze thèmes de XML Europe 2004 (qui vont de la gestion de contenu au juridique en passant par le commerce électronique et le gouvernement) aux quatre thèmes de XTech 2005 (technologies de base, applications, butineurs et données ouvertes)?

Edd: Le passage à quatre thèmes clairement identifiés est destiné à aider à la fois les participants et les intervenants. Les douze thèmes n'étaient pas facile à programmer de manière facilement compréhensible et cela conduisait à un programme en patchwork où certains thèmes n'avaient que très peu de sessions.

En plus de rendre la conférence plus facile à comprendre, cela nous donne l'occasion de créer un programme qui reflète nos pratiques actuelles. Il y a de nombreux domaines dans lesquels les formats de données sont publiés de manière ouverte sur Internet : domaines politique et gouvernemental (theyrule.net, electoral-vote.com, theyworkforyou.com), culturel (archive de la BBC), scientifique et académique (Open Access). Beaucoup des problèmes rencontrés dans ces domaines sont les mêmes mais il n'y avait jamais eu de forum qui réunisse ces différentes communautés.

vdV: Est-ce qu'il n'y a pas un risque que l'accent mis sur le Web devienne une spécialisation qui réduise le champ de la conférence?

Edd: Je ne le pense pas. En fait, les technologies du Web sont devenues une condition de base pour les entreprises de la même manière que XML et le Web a toujours été un thème important dans les conférences XML Europe.

Ce que nous faisons avec le thème "butineurs" traduit l'importance d'un Web techniquement décent et des interfaces utilisateurs en XML. Aujourd'hui, presque tout le monde a besoin de bâtir des interfaces utilisateurs Web et pratiquement tout le monde est d'accord pour dire que la situation n'est pas très bonne. Nous réunirons pour la première fois tous les gens qui ont une offre majeure : les implémenteurs de standards W3C, Mozilla, Microsoft. J'espère que de nouvelles idées verront le jour et que les participants auront une bonne vision du paysage à venir.

vdV: Est-ce qu'avec la nouvelle orientation certains de ceux qui ont apprécié XML Europe 2004 risque de ne pas aimer XTech 2005?

Edd: Non, je ne le pense pas. En fait, je pense qu'ils vont préférer XTech 2005 parce que ce sera plus proche de leur travail. Une part de la motivation de cette extension du champ de la conférence est la reconnaissance que les gens qui travaillent sur les technologies XML de base travaillent avec les gens du Web et que tout effort pour archiver ou publier des données impliquera lourdement les sujets XML. Nous réunissons donc simplement des communautés qui ont toujours travaillé ensemble pour essayer d'obtenir une conférence plus unie.

vdV: Dans ces grandes conférences internationales, les activités sociales sont souvent aussi importantes que les sessions. Quels sont vos projets pour encourager ces activités.Edd: Le premier et le plus important des facteurs est la ville, bien entendu! Amsterdam est un endroit idéal pour rencontrer d'autres personnes.

Nous aurons des tables "birds-of-a-feather" pour les déjeuners permettant des rencontres ciblées. Il y aura également des feuilles d'enregistrement et des suggestions de restaurants pour les dîners. Je ne suis personnellement pas favorable à des sessions nocturnes quand on est dans une ville si intéressante, mais je souhaite qu'il y ait des possibilités pour que les gens rencontrent d'autres personnes partageant les mêmes intérêts. Je réfléchi également à un Wiki pour la conférence où les participants pourrait s'organiser eux-mêmes avant d'arriver à Amsterdam.

vdV: Les réseaux sans fil peuvent jouer un rôle dans ces activités sociales (les gens peuvent discuter et partager leurs impressions en temps réel sur des canaux IRC, des Wikis ou des blogs). Est-ce que la conférence aura une couverture Wifi?

Edd: Je l'espère vraiment. Le centre de conférence RAI est en train d'installer un réseau sans fil mais ils ne sont pas certains qu'il sera disponible.

L'Internet sans fil est malheureusement très cher et nous aurions besoin d'un sponsor pour le rendre gratuit pour la conférence. Si quelqu'un est intéressé, qu'il me contacte!

vdV: Quels sujets voudriez-vous absolument voir abordés?

Edd: Je pense que je les ai bien décrits dans la description des thèmes à la page http://www.xtech-conference.org/2005/tracks.asp.

vdV: Quels sujets préféreriez vous ne pas voir?

Edd: Je ne veux refuser aucun sujet avant que les propositions aient été faites. Toutes les propositions sont examinées par notre jury et chacun a sa chance.

vdV: Quel est votre meilleur souvenir des éditions précédentes de XML Europe?

Edd: J'aime toujours les séances d'ouverture. C'est très gratifiant de voir tous les participants et de sentir leurs attentes à propos de tout ce qui sera accompli pendant les trois prochains jours.

vdV: Quel est votre pire souvenir des éditions précédentes de XML Europe?

Edd: L'escargot avarié que j'ai mangé à Barcelone... le chemin de retours sur la route chaotique vers l'aéroport a été une véritable agonie!

Autres articles :

Site officiel :

Copyright 2004, Eric van der Vlist


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org