Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Le point sur SMIL en une Causerie Renater.

Répondez à cet article.

Orchestrée par Jacques Prévost, la Causerie Renater du jeudi 29 janvier, "Mais où en est SMIL en Janvier 2004 ?", a permis en quatre interventions de dresser un état des lieux sur SMIL, le langage multimedia du W3C, à travers l'émergence et l'amélioration d'applications dédiées, et sa mise en oeuvre avec les moyens actuels.

Alexandre Arcouteil, (lex@free.fr).
mardi 10 février 2004

Le langage SMIL, reste assez méconnu, tant comme langage à part entière que comme composant d'autre langages comme XHTML ou SVG. Depuis la publication de la recommandation 2.0, il n'a pas semblé profiter d'une actualité très riche. Pourtant, des progrès notables en matière d'implémentation de la recommandation ont été réalisés. D'autres indices donnent des raisons de croire que SMIL est bel et bien un langage plein d'avenir.

L'émergence de nouvelles applications dédiées

Jacques Prévost a inauguré la session en proposant un passage en revue des clients SMIL actuels, majoritairement gratuits. Première constatation : leur nombre a augmenté de façon notable depuis la conférence SMIL Europe 2003. Cependant, il faut noter que chaque application propose son propre support de SMIL dans des variantes se situant entre les versions 1.0 et 2.0 de la recommandation.

Microsoft Internet Explorer propose toujours une implémentation de type XHTML + SMIL. Elle a été très peu exploitée et on ne dispose quasiment d'aucun retour d'expérience qui permette d'en dresser un bilan.

AppleQuickTime supporte un sous-ensemble de SMIL 1.0 (le clipage, qui consiste à n'afficher qu'une sous-séquence déterminée d'une source vidéo, n'est ainsi pas supporté). Faiblement documenté par la firme, ce support est restreint mais assuré avec stabilité et fiabilité.

Real One Palyer de RealNetworks affiche un large support de SMIL 1.0 et 2.0. C'est une application puissante mais non dénuée de bugs notamment en ce qui concerne l'affichage de fichier MPEG. Apparemment très gourmand en ressources processeur, le décodage des vidéos ne permet pas toujours se tirer partie des fonctions de clipage. Sa version libre, Helix Player, se révèle plus performant sous Linux (qui en serait la plate-forme de développement). Une nouvelle version est attendue pour mi-2004. Ces deux versions d'un même produit constituent actuellement la solution de référence en matière de support de SMIL.

X-smiles est un navigateur XML supportant de nombreuses recommandations W3C dont SMIL. Encore récent pour faire l'objet d'une évaluation, il semble prometteur par sa capacité à supporter des pages composites (XHTML + XForms + SMIL). De nouvelles versions sont attendues dans le courant de l'année 2004. Comme le rappelera cependant Nabil Layaïda au cours de la présentation de Limsee 2, X-smiles répond plus à des objectifs d'expérimentation que d'exploitation industrielle.

Enfin, Ambulant SMIL Player, semble être la plus récente, et prometteuse, implémentation en cours de réalisation. Elle vise à supporter SMIL 1.0 et 2.0 et la sortie de différentes versions est attendue pour 2004. Parmis ses développpeurs, on notera la présence de Dick Bulterman qui avait déjà travaillé sur la suite d'applications GRiNS d'Oratrix.

Une solution opérationnelle pour la diffusion de contenu multimédia

Didier Courtaud a partagé son savoir faire, mis en pratique lors de l'Ecole d'Eté d'Informatique CEA - EDF - INRIA 2003 en matière de production et mise en ligne de conférences. Après avoir rappelé quelques règles d'organisation en matière de production multimédia en général, il a montré comment sur la base des solutions Real / Helix, il était possible de diffuser sur internet des documents multimédia, en l'occurence les enregistrement vidéos de conférences synchronisés avec les supports de présentation.

Une des richesses de SMIL a été mise en avant, la possibilité de définir des zones de visualisation spécifiques, dans le cas présent, quatre quartiers dédiés à l'affichage des vidéos, supports de présentation, index et informations annexes . En raison de l'hétérogénéité des documents sources (en particulier des supports textes au format MS PowerPoint ou HTML), la génération des présentations SMIL n'est pas encore pleinement automatisable. Mais le potentiel de chaînes de traitements XSLT appliquées à des sources XML (DocBook par exemple) pour une sortie dans un canevas SMIL transparaît pleinement.

Dans un tel cadre, les principales difficultés rencontrées ne proviennent donc pas de SMIL qui demeure facile à maîtriser et s'avère être une technologie intéressante comme vecteur de communication et d'échange pour mettre en commun des ressources multimédia. Néanmoins, tel qu'il est implémenté par les applications, toutes les possibilités du standard ne sont pas encore exploitables.

Quel marché pour SMIL ?

Nabil Layaïda, en préambule à la présentation de Limsee, l'éditeur du projet WAM de l'INRIA Rhône-Alpes, est revenu sur 'la réalité du terrain'. Il a fait remarquer l'intérêt croissant suscité par cette recommandation, notamment auprès de la communauté OpenSource. Mais SMIL semble encore souffrir d'un manque de notoriété (un livre co-écrit par Dick Bulterman et Lloyd Rutledge à paraître dans le courant de l'année 2004 devrait contribuer à changer cela). De plus, un certain verrouillage du marché par quelques acteurs économiques ainsi que le manque d'interopérabilité entre les différents clients disponibles auront été autant d'handicaps freinant son adoption.

Telle quelle, la recommandation SMIL souffrirait par ailleurs de certaines limitations. Une nouvelle recommandation, Timed-Text devrait par exemple lui apporter un meilleur support de gestion des textes. Une autre piste de travail au sein du W3C a aussi été évoquée. Sous l'appellation 'XSS' serait envisagée une approche composite regroupant XHTML + SVG + SMIL.

Par delà le web, il a aussi été rappelé que l'adoption de SMIL par le consortium 3GPP comme langage de base des futurs MMS (les SMS multimédia) lui ouvre un avenir certain dans la téléphonie mobile.

Limsee 2 et Smirk, des éditeurs WYSIWYG

Daniel Weck, a fait une présentation de Limsee 2, nouvelle mouture de l'éditeur. Le code est entièrement réécrit par rapport à la version précédente qui était basé sur la recommandation SMIL 1.0 jugée dorénavant obsolète. Limsee est un éditeur graphique de code SMIL. Ses fonctionnalités d'édition s'étendent aussi à celle des éditeurs XML en général : vue DOM du code source, aide à la saisie en fonction de la DTD. Les fonctions de prévisualisation s'appuient sur un client externe, rôle pour lequel le futur Ambulant est pressenti à terme.

Smirk est un environnement de conception de documents multimédia destiné au e-learning. S.J. Bennett, son développeur, a notamment défendu un choix délibéré de suivre une approche purement déclarative pour gérer l'interactivité des documents et mis en évidence les difficultés rencontrées en terme de programmation. Les astuces appliquées dans ce sens montrent ainsi les limites du langage SMIL sur ce plan. Ce qui nous renvoie à la question de la répartition des rôles entre les fonctions déclaratives du langage et le soutien que peut lui apporter un langage de script comme ECMAScript.

Conclusion

Les transparents des différentes présentations sont d'ores et déjà en ligne, en attendant les vidéos. 2004 s'annonce plein de promesses pour SMIL, des implémentations complètes pointent le bout de leur nez et des domaines d'application privilégiés se dessinent doucement. D'autres discussions autour de SMIL permettront sûrement d'aborder certains aspects, comme son intérêt pour l'enseignement à distance ou son utilisation par les MMS en messagerie mobile.

Autres articles :

Copyright 2004, Alexandre Arcouteil.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org