Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Apprendre RDF pour prolonger l'EDI classique

Répondez à cet article.

Seul, un outil comme RDF permet de sauvegarder la richesse de chaque langage métier tout en évitant la Tour de Babel, allez donc voir son Primer!

Extrait de VendrEDI, la lettre mensuelle gratuite de Claude Chiaramonti qui porte sur les données des échanges électroniques en EDI, XML et Web Services. Pour s'abonner : courrier.vendredi@club-internet.fr.
vendredi 23 janvier 2004

Le 19 janvier 2004 s'est, en principe, terminée la période de « review » de la proposition de recommandation publiée le 15 décembre 2003 par le W3C concernant RDF (Resource Description Framework).

Cette recommandation a été publiée en six parties complémentaires : Primer, Concepts, Syntax, Semantics, Vocabulary, et Test Cases. La partie Primer est suffisante pour simplement comprendre l'intérêt de RDF.

Destiné au départ à décrire les « resources », c'est à dire les pages Web, RDF peut, en fait, servir à tout décrire, objets physiques ou données abstraites, articles en vente, news, personnes physiques ou concepts, cette description étant conçue pour être machine processable. D'où son intérêt pour l'EDI, forme automatisée du B2B, surtout quand il s'exprime en XML, puisque RDF est aussi en XML.

Le sens de ces metadata RDF est exprimé dans des triplets (sujet>attribut>objet), chacun des trois éléments de ces triples étant identifié par des URI, Uniform Resource Identifier, donc non pas seulement des URL pour les pages Web.

Les URI references de RDF doivent avoir un contenu, une des valeurs de la "propriété" identifiée pour chaque élément du triplet.

Une déclaration (statement) RDF est alors un graphe composé d'un arc (l'attribut) reliant deux noeuds (le sujet et l'objet), un ensemble de statements se traduisant par le graphe complexe ou la série correspondante de triplets.

Les URIrefs d'un même domaine peuvent constituer un "vocabulaire" et être regroupés sous un URIref commun avec un namespace pour donner des informations sur ce vocabulaire.

Mais toutes les passerelles sont possibles entre URIrefs de vocabulaires ayant à communiquer : des graphes ad hoc peuvent déclarer les différences entre des données voisines de secteurs différents.

Ce que ne pouvait pas faire Edifact dans lequel on ne peut pas expliciter en quoi deux valeurs codées d'une même donnée sont différentes d'un secteur à l'autre.

Et ce que ne peuvent non plus réussir ebXML ou UBL.

Seul, un outil comme RDF permet de sauvegarder la richesse de chaque langage métier tout en évitant la Tour de Babel. Car RDF n'est qu'un outil qui ne contient pas au départ, et heureusement, de sémantique centrale top down. Mais des déclarations RDF pouvant être ajoutées en tant que de besoin pour éviter toute ambiguïté, autant partir des vocabulaires existants comme les metadata Dublin Core ou, pour le B2B, le TDID  Edifact. Donc en préservant l'acquis de l'EDI traditionnel. Allez voir le Primer !

Autres articles :

Copyright 2004, Claude Chiaramonti, EDItorialiste de VendrEDI.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org