Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


The XML Day : Les technologies XML s'installent au coeur des problématiques GED.

Répondez à cet article.

Par le biais de trois éditeurs présents à The XML Day : Adobe, Microsoft et Software AG, XML investit la gestion électronique de document (GED) en devenant un pivot technologique de la gestion documentaire.

Alexandre Arcouteil, (lex@free.fr).
jeudi 9 octobre 2003

Ce n'était pas un thème annoncé parmis les conférences, mais les problématiques de la GED constituaient bien le fil conducteur d'une partie des présentations de trois des éditeurs présents à The XML Day 2003. Amusante coïncidence, au même moment se tenait quelques étages plus haut le Forum GEIDE 2003. D'autres sujets furent par ailleurs abordés lors des différentes conférences du salon.

Adobe, après être revenu sur l'implication de l'entreprise dans le développement de technologies XML (notamment SVG et XForms), a présenté sa nouvelle offre logicielle en la plaçant clairement sous une problématique de gestion de la connaissance voulant "repositionner le document au centre de la problématique".

La stratégie d'Adobe s'appuie sur deux composants : XForms qui doit permettre une migration vers le formulaire électronique. Un besoin, et donc un marché , par exemple identifié auprès des organismes publiques européens. Le format PDF, pour sa part, est intégré à XDP (XML Data Package) nouveau format basé sur un couple XML pour le stockage de contenu et PDF restant le format de présentation. Ce nouveau format dont la présentation officielle est annoncée pour fin novembre, constituera la clef de voûte de l'offre d'Adobe en matière de gestion de flux de documents.

Microsoft, a consacré l'une de ces interventions à la présentation, en pratique, du support XML par la dernière mouture de sa suite Office. Le format de sortie WordML propre à Microsoft ainsi que la possibilité de mapper un modèle de document W3C XML Schema sur un document Word qui peut se comporter ainsi en éditeur XML WYSIWYG. Fonctionnalité intéressante mise en avant, Word peut exporter un document au format XML en ne conservant que les éléments correspondant au schéma associé.

En ce qui concerne l'ergonomie, on note l'apparition des Smart Document, panneaux de contrôle offrant des fonctionnalités de couplages de données et personnalisables selon les besoins métiers du client. La synchronisation et le partage des données ou informations étant déléguée à SharePoint.

Alors qu'Adobe, sous le concept de "client universel" (i.e. : un navigateur internet) s'appuie donc sur une stratégie serveur couplé à un client léger, l'approche de Microsoft, à travers sa suite Office, privilégie le client lourd.

Software AG a mis en avant sa base de données XML, Tamino. L'accent à été mis sur le support d'XPath et à terme de XQuery. Un des arguments majeurs étant que stocker des fichiers XML, tels quels, permet de supprimer des couches de traitement, entraînant une hausse des performances et une diminution des coûts de développement.

Un aspect intéressant de la présentation fut le partenariat développé avec Sinequa qui adapte son moteur de recherche aux documents XML stockés dans la base Tamino. Celle-ci peut ainsi être enrichie de fonctions de classification automatique ou de marquage d'entités permettant d'enrichir le contenu par un marquage sémantique.

De ce point de vue, Software AG / Sinequa proposaient ainsi une réponse pratique à la question de la réexploitation des contenus. Adobe ayant abordé le problème en valorisant l'intérêt des metadonnées des documents sans approfondir la question de leur production.

Autres articles :

Copyright 2003, Alexandre Arcouteil.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org