Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


xvif pour le mapping

Répondez à cet article.

Eric van der Vlist propose un langage simple, xvif (XML Validation Interoperability Framework), qui s'insère dans la définition des transformations ou des schémas pour définir des "micro-pipes" de transformations/validations.

Extrait de VendrEDI, la lettre mensuelle gratuite de Claude Chiaramonti, qui contribue au passage de l'EDI traditionnel (Edifact et RVA) à XML sur Internet. Pour s'abonner : courrier.vendredi@club-internet.fr
lundi 15 juillet 2002

La validation d'un message XML au moyen de DTD ou schéma (W3C XML Schema, Relax NG ou Schematron) est souvent suivie (ou précédée au départ) d'une transformation pour l'intégration dans l'application destinataire, par exemple avec XSLT.  Pour cela, plusieurs langages de pipes (raccord) ont été proposés qui définissent le séquencement des opérations à réaliser sur un message (ou un document) dans son ensemble. Cela pose un certain nombre de problèmes dans la mesure où les transformations sont liées à la structure, c'est à dire au schéma  et où le schéma d'un document peut être lui-même lié aux transformations à opérer.

Eric van der Vlist propose donc de définir des transformations sur les nœuds des documents en cours de validation et vice versa afin de pouvoir valider des portions de messages ou documents en-cours de transformation. Pour cela, Eric van der Vlist propose un langage simple, xvif (XML Validation Interoperability Framework), qui s'insère dans la définition des transformations ou des schémas pour définir des "micro-pipes" de transformations/validations.

Ces micro-transformations permettent par exemple de convertir des formats de date et notamment de transformer une date française telle que 12 juillet 2002 en date ISO : 2002-07-12. L'intérêt de lier cette transformation au schéma est de pouvoir créer un type de données "date française" pouvant être réutilisée. On peut également exprimer avec Relax NG un choix entre deux modèles pour un élément après deux transformations différentes (soit au format français soit au format allemand). Le processeur Relax NG/xvif essayera d'abord de transformer la date comme si elle était au format français. Si le résultat est une date ISO correcte il considèrera l'élément comme valide. Sinon il essaiera la conversion allemand->ISO. Si le résultat est valide il considèrera l'élément comme valide sinon il sera invalide.

Autres articles:

Copyright 2002, Claude Chiaramonti, EDItorialiste de VendrEDI.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org