Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Balises XML, des chiffres ou des lettres?

Répondez à cet article.

XML est connu pour sa lisibilité et son "auto-documentation". Dans ces conditions, n'est-il pas curieux de préférer des codes à des libellés en "clair"?

Extrait de VendrEDI, la lettre mensuelle gratuite de Claude Chiaramonti, qui contribue au passage de l'EDI traditionnel (Edifact et RVA) à XML sur Internet. Pour s'abonner : courrier.vendredi@worldnet.fr
jeudi 4 avril 2002

1/ des codes et non des libellés

Des balises codées pour XML ? Ou doit-on garder les balises constituées de libellés en clair ?

Les avantages des balises codées sont nombreux : réduction de la taille des documents XML, amélioration de la réutilisation de données ou partie de schémas, diminution des erreurs liées aux libellés (adresse, addresse, address) dans l'écriture de programmes ou de schémas et dans lemappingavec les données codées internes à l'entreprise.

Mais surtout les balises codées sont neutres :

  • le multilinguisme est sauvegardé, les balises codées utilisés par tous les applicatifs pouvant être affichées dans toutes les langues ;
  • le multisectoriel (prolongement du multilinguisme) est aussi respecté : les secteurs seront d'accord pour utiliser les mêmes schémas avec balises codées en associant leurs propres libellés alors qu'ils ne seront pas d'accord pour utiliser des balises qui contiennent des noms qui ne leur parlent pas. A fortiori s'il s'agit de balises en anglais qui ne se réfèrent pas à un langage métier reconnu partout.

2/ des chiffres ET des lettres

Éric Gaduel du CSTB Sophia Antipolis et expert d'Edifrance et du groupe TMWG (Cefact-ONU) a bien tranché le débat en gagnant 5 matchs (le maximum possible) au jeu télévisé "Des Chiffres et des Lettres" !

Autres articles:

Copyright 2002, Claude Chiaramonti, EDItorialiste de VendrEDI.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org