Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Auto-dérision XML

Répondez à cet article.

XML 2001 à Orlando a été, aussi, l'occasion de propos iconoclastes et d'auto-dérision et l'on peut se demander si VendrEDI ne mérite pas également un "Pan sur le bec".

Extrait de VendrEDI, la lettre mensuelle gratuite de Claude Chiaramonti, qui contribue au passage de l'EDI traditionnel (Edifact et RVA) à XML sur Internet. Pour s'abonner : courrier.vendredi@worldnet.fr
vendredi 25 janvier 2002

Le gourou James Clark, juste après avoir reçu la "XML Cup", a un peu agacé en indiquant quels étaient, à son avis, les défis auxquels le monde XML était confronté, et d'abord progresser, mais en gardant XML simple ! Ensuite mieux intégrer le coeur de XML, et enfin, ne standardiser que les points tout à fait mûrs, pour ne pas brider trop tôt l'innovation.

D'ailleurs un autre gourou XML, Edd Dumbill, préconise de ne pas toujours attendre les standards et d'être pragmatique. Par exemple, inutile d'attendre deux ans les registries de profils ebXML !

D'une part, les standards seraient d'abord orientés vers les besoins de ceux qui ont eu les moyens de participer à leur mise au point. D'autre part, il faut préserver son indépendance en pouvant interopérer avec les standards, mais sans les mettre au coeur de son système pour ne pas le compliquer, les standards issus de "comités" l'étant souvent trop.

Et justement XML permet cette politique pragmatique,XML 1.0 et les namespaces assurant déjà à eux seuls un niveau d'interopérabilité suffisant, grâce à leur souplesse eXtensible.

Pour compléter ce pragmatisme, des prix d'auto-dérision, des "anti-awards", ont été décernés à ceux qui ont fait le plus de vent pour encore pas grand-chose de vraiment concret !

Et, sans parler de XML lui-même qui devait être hors concours, ce sont les Web Services qui ont reçu le 1er prix ! Le Prix des querelles d'experts a été décerné, non pas à ebXML, arrivé 2ème, mais aux champions des différentes versions de schémas XML ; Eric van der Vlist, gourou de XMLfr présent à Orlando, estime même que la recommandation W3C XML Schema est un mauvais compromis, illisible à la fois pour l'homme et la machine !

UDDI a gagné le prix du produit déficient compensé par un matraquage de presse ! Le prix de l'usage pratique du Semantic Web n'a pu être attribué, faute, bien sûr, de candidat ! Etc. En tout cas, en admettant que l'auto-dérision est une preuve de bonne santé, XML se porte bien !

A son modeste niveau, VendrEDI mérite un "Pan sur le bec" pour avoir emboîté un peu vite la mode de la recommandation W3C XML Schema, des Web Services et d'UDDI ! Mais pas trop d'illusion sur ebXML !

Autres articles:

Copyright 2002, Claude Chiaramonti, EDItorialiste de VendrEDI.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org