Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


STEP/XML une prudence à méditer ?

Répondez à cet article.

L'ISO TC184 SC4, qui maintient la norme STEP, en  a  rejeté l'hiver dernier sa partie 28 concernant l'encodage en XML.

Extrait de VendrEDI, la lettre mensuelle gratuite de Claude Chiaramonti, qui contribue au passage de l'EDI traditionnel (Edifact et RVA) à XML sur Internet. Pour s'abonner : courrier.vendredi@worldnet.fr
vendredi 21 septembre 2001

STEP (Standard for the exchange of product model data) est une norme d'échange de données techniques (EDT, dessins industriels etc.) et une technologie d'intégration des processus de conception, fabrication etc. de produits. L'ISO TC184 SC4, qui maintient cette norme ISO 10303, en  a  rejeté l'hiver dernier sa partie 28 concernant l'encodage en XML.

Parmi les raisons invoquées : trop (trois) de mécanismes de mise en oeuvre et le fait que le projet ne tenait pas encore compte de W3C XML Schema adopté par le W3C. Une version 2 devra en tenir compte.

Que faire en attendant ? Le SC4 vient de décider de publier quand même la version 1 rejetée en développant des " mappings " XSLT pour relier les trois mécanismes supposés avoir tous leur utilité.

Pour Alain Bezos, directeur de GOSET (qui est l'équivalent d'Edifrance pour les données techniques), le SC4 semble ainsi être une " fashion victim " en se croyant obligé, pour des raisons d'image, de fournir une sortie XML à STEP, alors qu'en fait, on peut s'interroger :

  • ne vaudrait-il pas mieux attendre que le " magma " XML se soit un peu refroidi pour offrir une solution efficace et pérenne aux industriels ?
  • la migration vers XML est-elle justifiée alors que les essais d'export de fichiers réalisés avec XML montrent qu'ils sont de 5 à 10 fois plus gros que les fichiers équivalents réalisés en ASCII (partie 21 de la norme 10303) ?
  • comment expliquer que les fichiers en XML ne soient pas plus lisibles par un humain ou par un logiciel que les fichiers ASCII ?

Ces questions " ringardes " sont souvent posées à l'identique pour l'EDI portant sur des données commerciales ou administratives par ceux qui veulent se voir justifier une migration vers XML.

Au moins deux justifications sont concevables :

  1. ne pas isoler l'EDI ou l'EDT si XML devient le " liant " de toutes les applications de l'entreprise ;
  2. pouvoir accueillir des nouveaux venus, qui, un jour, ne connaîtront que XML.

Mais il est prudent d'attendre ces justifications !

Autres articles:

Copyright 2001, Claude Chiaramonti, EDItorialiste de VendrEDI.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org