Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


XML = Edifact+++ (les + justifient la migration).

Répondez à cet article.

Certains disent : pourquoi passer d'Edifact à XML puisque " ça marche " bien en Edifact ? Ils ont raison sur un point : il ne faut pas  se contenter de faire de l'EDI traditionnel avec XML, mais faire avec XML ce que l'on ne pouvait pas faire avec Edifact.

Extrait de VendrEDI, la lettre mensuelle gratuite de Claude Chiaramonti, qui contribue au passage de l'EDI traditionnel (Edifact et RVA) à XML sur Internet. Pour s'abonner : courrier.vendredi@worldnet.fr
mercredi 4 avril 2001

C'est ce " plus " qui peut justifier d'envisager le coût d'une migration :

  • tout d'abord la modélisation devrait définir des comportements d'objets de business améliorant les scénarios d'enchaînement de messages ;
  • les outils d'accompagnement de XML permettraient, d'une part lors de la confection d'un message de rechercher automatiquement des données sur le Web, d'autre part à l'arrivée d'un message de procéder en même temps à la mise à jour de l'application et à l'affichage à l'écran d'un PC ou d'un mobile.

De manière générale, le " mapping " devrait être plus facile lorsque bases de données, applications et messages communiqueront toutes en XML, permettant de se concentrer sur l'essentiel, la correspondance des contenus sémantiques.

Surtout un nouveau partenaire automatisera plus facilement des échanges initialisés en XML.

Parmi d'autres outils d'intégration, HailStorm de Microsoft (.Net) : basé sur XML, HailStorm est d'abord destiné à la gestion de données personnelles, mais peut tout aussi bien gérer du e-business en reliant les applications sans même, un jour, passer par un browser :

    "par exemple, en utilisant les messages XML, un distributeur peut non seulement informer un libraire de la disponibilité d'un livre et lui faire parvenir la commande à remplir, mais l'inventaire du distributeur sera mis à jour automatiquement et la commande passée automatiquement sans que le libraire ait quitté son propre logiciel comptable, là où seront mis à jour automatiquement ses comptes à payer ainsi que son propre inventaire."

On n'est pas encore en EDI s'il y a présence humaine, mais l'automatisation de ces enchaînements de " mises à niveau " successives entre deux applications sera plus facile puisque déjà initialisées en XML.

Ce type d'outil intégrera tout serveur, base de données ou plate-forme et laissera la PME se concentrer sur le mapping sémantique, langage métier et processus business de son secteur, sans plus se préoccuper de formats et protocoles.

Copyright 2001, Claude Chiaramonti, EDItorialiste de VendrEDI.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org