Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


LeBig Bang  XML: d'abord la stabilisation !

Répondez à cet article.

Le Big Bang  XML se répandra d'autant plus dans les entreprises que la standardisation permettra d'espérer une stabilité des langages, modèles, schémas et produits basés sur les standards XML.

Extrait de VendrEDI, la lettre mensuelle gratuite de Claude Chiaramonti, qui contribue au passage de l'EDI traditionnel (Edifact et RVA) à XML sur Internet. Pour s'abonner : courrier.vendredi@worldnet.fr
mardi 23 janvier 2001

Paysage de la standardisation " officielle " :

  • leW3C responsable des outils XML: en plus du suivi de la recommandation XML 1.0 publiée il y a deux ans, les principaux groupes de travail, plus ou moins avancés quant à la soumission de recommandations, portent tout d'abord sur XSL (feuilles de style), XPointer et XLink (hyper liens autonomes), mais aussi sur XQL (langage de requête), XInclude et bien sûr les Schémas (W3C XML Schema). Sans oublier la réflexion sur les Namespaces et leur éventuel prolongement dans le Semantic Web (http://www.w3.org/XML/Activity.html).
  • Oasis (Organization for the Advancement of Structured Information Standards) qui prend le relais du W3Cpour définir des spécifications de mise en oeuvre, par exemple des tests de conformité (http://xml.coverpages.org/).
  • ebXML, animé par Oasis et le Cefact-ONU (Edifact), devrait déboucher comme prévu avant la mi-2001 sur un " framework " de mise en oeuvre de XML pour le e-business allant du " messaging " à la sémantique en passant par les annuaires (http://ebxml.org/).
  • Ansi  X12 et Edifact qui travaillent en commun leurs sémantiques pour en déduire des core components à reprendre dans le cadre du framework ebXML (1ère réunion Seattle en février).
  • CEN/ISSS (normalisation européenne) à travers : 1/ le " New " EBES qui réintègre l'atelier XML/EDI pour coordonner l'input européen à Edifact et la sémantique XML du e-business dans chaque secteur 2/ DAMSAD sur la méthodologie de cette sémantique.
  • GUIDE (Global Uniform Interoperable Data Exchange) de DISA/Ansi  X12, l'EdifranceUS, pour une mise en oeuvre harmonisée des outils XML conformément à ebXML (http://www.guidexml.org/).

Mais si cette standardisation " officielle " ne débouche pas vite, la stabilité attendue par les entreprises pour passer à XML viendrait alors de Microsoftavec des standards " de facto " tels que SOAP, UDDI ou WSDL (contrat services Web).

Copyright 2001, Claude Chiaramonti, EDItorialiste de VendrEDI.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org