Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Un brevet Sun va t'il tuer XPointer?

Répondez à cet article.

Après qu'Elliotte Rusty Harold ait recommandé "un rejet complet de cette spécification en attendant que l'on puisse négocier le brevet de Sun de manière plus raisonnable" , la liste xml-dev a débattu à propos des termes de la licence d'utilisation de ce brevet.

Par Simon St.Laurent, xmlhack - traduit par Eric van der Vlist, Dyomedea (vdv@dyomedea.com).
mercredi 10 janvier 2001

Daniel Veillard, qui a présidé les réunions XPointer sur ce sujet, note que "nous ne pouvons pas faire la chasse à tous [ces brevets] et si nous le faisions nous n'avancerions pas et nos efforts seraient gâchés à rechercher ces brevets et à les combattre :-(((" , bien qu'il ne montre pas beaucoup de sympathie pour le brevet lui-même.

Tim Bray  qualifie la situation de "gros problème", et suggére:

    "La seule chose responsable à faire pour Sun serait de publier une déclaration officielle disant que le brevet ne s'applique pas à XPointer et que, dans cette limite, Sun accorde un droit d'utilisation libre, gratuit et illimité à quiconque l'implémente et l'utilise sans être soumis à aucune obligation relative à ce brevet. S'il le faisait, Sun mériterait notre admiration."

Si ce n'était pas le cas, il craint que ce ne soit "XPointer, D.O.A.[abréviation policière pour 'décédé avant son arrivée' (Dead On Arrival)]" .

Len Bullard  cite des travaux antérieurs au brevet de Unisys et de l'armée US et noté que "l'armée américaine pourrait se révéler un problème coriace pour les avocats de Sun. Les fonctionnaires sont des clients inflexibles".

Eve Maler, co-éditrice de la spécification XPointer et employée de Sun  note que:

    "Cette situation existait bien avant que je ne rejoigne Sun ou ne devienne co-présidente. Pour info, je me suis récusée et ai laissé Daniel [Veillard] assurer seul la présidence quand le groupe de travail discutait de ce sujet."

Ben Trafford qui développe un "produit open source incluant XLink/XPointer"   suggére que "ce brevet est à cet égard indéfendable au même titre que les brevets très décriés de Microsoft sur le concept des feuilles de style" .

Ben Trafford encourage les membres de la liste à "envoyer des emails à département juridique de Sun en utilisant les liens que Eve [Maler] a fourni avec tant de prévenance" et conclut "je pense que Sun recevra le message –et sinon, ils peuvent me poursuivre ainsi que plein d'autres personnes. J'espère qu'ils perdraient" .

Autres articles:

Copyright 2001, Simon St.Laurent (auteur) et Eric van der Vlist (traducteur).


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org