Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


La MTIC double Edifrance

Répondez à cet article.

Stimulée par l’annonce de GovTalk du cabinet britannique, la MTIC de Matignon a voulu avoir aussi son registre de schémas XML pour les formulaires administratifs dématérialisés.

Extrait de VendrEDI, la lettre mensuelle gratuite de Claude Chiaramonti, qui contribue au passage de l'EDI traditionnel (Edifact et RVA) à XML sur Internet. Pour s'abonner : courrier.vendredi@worldnet.fr
vendredi 22 décembre 2000

Les schémas XML (W3C XML Schema) qui doivent remplacer les DTD devraient très bientôt parvenir au stade de recommandation du W3C!

Le cadre détaillé du contenu des échanges électroniques de demain serait ainsi fixé. Reste à savoir où enregistrer les schémas qui se développeront pour trouver celui qui convient, quitte à l’améliorer d’un commun accord entre les futurs partenaires de l’échange et enregistrer cette variante pour d‘autres pouvant la trouver adaptée.

Première officielle : stimulée par l’annonce de GovTalk du cabinet britannique, la MTIC de Matignon a voulu avoir aussi son registre de schémas XML pour les formulaires administratifs dématérialisés. Une différence, GovTalk est basé sur XML/XSL, donc inclut les présentations des formulaires administratifs, alors que la MTIC se contente pour son référentiel des règles de présentation et s’en tient à XML.

Les formulaires actuellement dématérialisés étant le plus souvent en Edifact, il est dommage que ce registre ne prévoie pas de démarrer par leur enregistrement. Cela serait une bonne manière de vérifier si la transition Edifact-XML se prépare bien.

Au-delà des seuls formulaires administratifs, le passage à XML sera d’autant plus efficace qu’il pourra s’appuyer sur un référentiel de contenus indépendant des syntaxes et comportant :

  • des core components (formats d’adresse, données nécessaires à la facture dématérialisée etc.) basés sur les données Edifact et réutilisables en XML;
  • une version bilingue français-anglais des balises XML partant de la version bilingue d’ Edifact;
  • les schémas XML utilisés, avec leur correspondance avec des subsets de messages Edifact.

C’est déjà ce que recommandait à Edifrance, il y a plus d’un an, une étude stratégique de Daniel Kaplan!

Edifrance se doit de rattraper la MTIC pour proposer une normalisation intersectorielle du contenu des schémas XML qui sont le format des échanges électroniques de demain !

Copyright 2000, Claude Chiaramonti, EDItorialiste de VendrEDI.


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org