Accueil
 chercher             Plan du site             Info (English version) 
L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.Les listes de discussions XMLfr sont à votre disposition pour réagir sur nos articles ou simplement poser une question.Si vous ètes passionnée(e) par XML, pourquoi ne pas en faire votre métier ?XMLfr n'est heureusement pas le seul site où l'on parle de XML. Découvrez les autres grâce à XMLfr et à l'ODP.Les partenaires grâce auxquels XMLfr peut se développer.Pour tout savoir sur XMLfr.XMLfr sans fil, c'est possible !Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur XML.L'index du site.
 Manifestations XML francophones et internationales.L'actualité des affaires et stratégies XML.L'actualité des technologies XML.Les nouveautés et l'actualités de notre site.Pointeurs sur l'actualité XML sur d'autres sites, en français comme en anglais.


Gros plan sur leW3C

Répondez à cet article.

Interactive Week se penche sur les épreuves et tribulations du W3C et sur la crise d'adolescence qu'il traverse pour s'adapter à un nouveau rôle plus éminent.

Par Simon St.Laurent, xmlhack - traduit par Eric van der Vlist, Dyomedea (vdv@dyomedea.com).
mercredi 8 novembre 2000

L'article note que le "Web a passé sa période d'innocence" , celle où un petit groupe d'individus pouvait créer les règles du Web et où "les personnes qui y faisaient attention se comptaient sur les doigts de la main" . Aujourd'hui au contraire,

    "Le W3C est devenu les Nations Unies de l'Internet. Agissant en permanence sous un microscope, il accueille les représentants d'un monde des affaires impatient de créer des standards pour les technologies et langages du Web. Cependant, manquant de moyens de contraintes, il doit se reposer sur la bonne volonté internationale pour persuader des sociétés concurrentes de se conformer aux standards qu'il crée. Et, tout comme les Nations Unies, la politique, l'appât du gain et des débats pleins de rancoeur rendent de son travail de plus en plus lent et sujet à litiges."

L'article décrit la taille croissante des groupes de travail, les retards dans les projets et l'explosion souvent amère survenue cet été à propos de l'utilisation des URIs comme identifiants des espaces de noms. Le rôle du Directeur du W3C, Tim Berners-Lee, est également remis en question:

    "Un autre membre de la direction fait remarquer que: 'Une des raisons du succès du W3C est d'avoir eu quelqu'un qui soit capable de prendre ou de pousser des décisions. Tim peut traverser une mauvaise année mais il a eu une grande carrière'. Que le problème soit perçu comme celui d'une personnalité ou comme celui de la structure d'une institution, des améliorations sont attendues."

Le W3C reçoit néanmoins un soutient inconditionnel d'Adobe:

    "Et de plus, l'animosité est une notion relative.Steve Zilles, un dirigeant d'Adobe Systems qui a été impliqué dans des groupes de travail du W3C et de l'IETF (Internet Engineering Task Force) déclare: 'par rapport à d'autres groupes, le W3C est dépourvu de frictions'. De plus, la combinaison de réunions privées encourageant une discussion plus candide, la publication régulière des résultats et l'ouverture aux commentaires publics sont souvent cités comme des balanciers permettant toujours –ou parfois- de transformer un conflit en consensus. 'Est-ce que le W3C fonctionne ? En ce cas, oui' dit Jon Ferraiolo, un autre dirigeant d'Adobe membre du groupe de travail SVG."

Autres articles:

Copyright 2000, Simon St.Laurent (auteur) et Eric van der Vlist (traducteur).


 

Mots clés.



L'histoire de XML s'écrit en ce moment même. XMLfr vous aide à la suivre et à en dégager les tendances.


Les documents publiés sur ce site le sont sous licence "Open Content"
Conception graphique
  l.henriot  

Conception, réalisation et hébergement
Questions ou commentaires
  redacteurs@xmlfr.org